Vous êtes ici

Canicule, fortes chaleurs, adoptez les bons réflexes

Conduite à tenir en cas de fortes chaleurs

Le 15/07/2018
Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National Canicule 2018, les services de santé au travail doivent s’organiser pour répondre rapidement aux demandes des employeurs, travailleurs et de leurs représentants.

A partir de cette année, la période de veille est étendue du 1er juin au 15 septembre 2018.

 

Signes de vigilance

Chacun doit être attentif aux signes suivants : fatigue, sueurs abondantes, nausées, maux de tête, vertiges, crampes, etc.

Ces symptômes courants liés à la chaleur peuvent être précurseurs de troubles plus importants, voire mortels : déshydratation, coup de chaleur, etc.

En cas de malaise : contacter le 15.

 

Recommandations à respecter en période de canicule

Des mesures techniques:

  • Aménager des aires de repos climatisées ou des zones d’ombre pour les temps de pause.

  • Fournir des équipements de travail adaptés aux conditions thermiques : favoriser le port de vêtements amples qui permettent l’évaporation de la  sueur tout en freinant la diffusion par rayonnement de la chaleur du corps, prévoir un couvre-chef en cas d’exposition prolongée au soleil.

  • Mécaniser les tâches, limiter l’exposition à la chaleur émise par des surfaces chaudes. 

  • Réduire la température ambiante, augmenter la ventilation.

  • Veiller  à l’isolation thermique des lieux de travail.

  • Prévoir une source d’eau potable réfrigérée (10-15°C) et inciter les agents à boire souvent.

  • Pour les travaux de chantier, mettre à disposition trois litres au moins par jour et par travailleur d’eau fraîche (article R4534-143 du Code du travail).

Des mesures organisationnelles:

  • Suivre et exploiter les incidents.

  • Réduire le temps d’exposition en effectuant une rotation des taches avec des postes moins exposés et prévoir des pauses fréquentes.

  • Limiter le travail physique dans certaines situations de travail.

  • Travailler de préférence aux heures les moins chaudes.

  • Informer et former les agents aux différents risques, aux consignes de sécurité et aux procédures de secours.

  • Adapter les procédures de secours (dispositifs d’alerte, mesures en cas de malaise).

Des mesures hygiéno-diététiques pour prévenir le coup de chaleur:

  • Bien s’hydrater (3 à 4 litres d’eau par jour en fonction de l’effort).

  • Eviter les repas trop lourds, trop riches en graisse.

  • Eviter les boissons alcoolisées et les toxiques.

Le Code du Travail précise l’obligation pour tout employeur de veiller à la santé physique et mentale des agents placés sous sa responsabilité.

Des actions de sensibilisation auprès des chefs de service et des agents peuvent être organisées avant la survenue des fortes chaleurs par les services de santé au travail.

 

Les règles de modification d'horaires

En principe, toute modification des heures d'un service nécessite une délibération, avec avis préalable obligatoire du Comité Technique.

En raison de la canicule, il est recommandé, à défaut de pouvoir suivre la procédure, d’acter les modifications horaires dans la fiche de poste des agents (ou dans tout document écrit : note de service, etc.) en précisant que ces agents, en raison des contraintes météorologiques (chaleur), auront des horaires adaptées sur une période clairement délimitée.

Contact
CDG31 - Service Prévention et conditions de travail / CHSCT
590 rue Buissonnière CS 37666
31676 Labège
Tél : 05 81 91 93 00
Site web : http://www.cdg31.fr